Les îles de la lune

A Michel Jeury

Il y a pour unir les étoiles
Des chemins de lumière
Le ciel est plein de gouffres noirs
Et d'îles claires

Où le voyageur en partance
Berce son âme
Qui dérive dans le silence
Paisible flamme

Bribes de miel et chevelures
Lui font escorte
Son rêve invente la voilure
Le temps l'emporte.